Dans le nu de la vie. Récits des marais rwandais

Jean Hatzfeld
… Je me suis mis à crier, très fâché : «Tu n’avais pas pensé que tu pouvais ne pas nous tuer ?» Il répondit : «Non, à force de tuer, on avait oublié de vous considérer.»

Maintenant, je pense que ce Hutu ne couvait pas la férocité dans le cœur. On fuyait sans répit au moindre bruit, on fouinait la terre à plat ventre en quête de manioc, on était bouffé de poux, on mourait coupé à la machette comme des chèvres au marché. On ressemblait à des animaux, puisqu’on ne ressemblait plus aux humains qu’on était auparavant, et eux, ils avaient pris l’habitude de nous voir comme des animaux. En vérité, ce sont eux qui étaient devenus des animaux. Ils avaient enlevé l’humanité aux Tutsis pour les tuer plus à l’aise, mais ils étaient devenus pires que des animaux de la brousse, parce qu’ils ne savaient plus pourquoi ils tuaient. Un interahamwe, quand il attrapait une Tutsie enceinte, il commençait par lui percer le ventre à l’aide d’une lame. Même la hyène tachetée n’imagine pas ce genre de vice avec ses canines…

Innocent Rwililiza
Où acheter

Littérature française
Récits/Chroniques
Fiction et Cie
Date de parution 29/09/2000
18.30 € TTC
240 pages
EAN 9782020438094
Disponible en version numérique
E-Pub
6.99 € TTC
EAN 9782021010381

Shares