Archives & Documents

TÉMOIGNAGES PUBLIÉS SUR LE GÉNOCIDE PERPÉTRÉ CONTRE LES TUTSI DU RWANDA

Récits sur le génocide produits et publiés par des rescapés eux-mêmes

 En France 

1- Adélaïde Mukantabana 

L’Innommable – Agahomamunwa, un récit du génocide des Tutsi, L’Harmattan, 2016

La mémoire, lourde de souvenirs effroyables de la tragédie rwandaise, a conduit Adélaïde Mukantabana à se battre avec les mots de la langue française, à ouvrir les mots du kinyarwanda, la langue rwandaise, pour en faire sortir la souffrance et la vie, enfin, à se reconstruire. Elle fait traverser toute l’étendue de l’orgie génocidaire, elle démasque les impostures de l’Eglise catholique rwandaise, celles du dictateur Habyarimana, celle de la politique française. Elle perce à jour de troublantes vérités.

Pour plus d’informations et commande: http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=49539

2- Annick Kayitesi-Josan

  • Nous existons encore, Michel Laffont, 2004
  •  Même Dieu ne veut pas s’en mêler, Récit – Rwanda une vie apprès, Seuil, 2017

3- Béata Umubyeyi Mairesse 

  • Ejo, Nouvelles,La heminante, 2015
  •  Lézardes, La Cheminante, 2017
  • Tous tes enfants dispersés , 21 août 2019

Résumé: Peut-on réparer l’irréparable, rassembler ceux que l’histoire a dispersés ? Blanche, rwandaise, vit à Bordeaux après avoir fui le génocide des Tutsi de 1994. Elle a construit sa vie en France, avec son mari et son enfant métis Stokely. Mais après des années d’exil, quand Blanche rend visite à sa mère Immaculata, la mémoire douloureuse refait surface. Celle qui est restée et celle qui est partie pourront-elles se parler, se pardonner, s’aimer de nouveau ? Stokely, lui, pris entre deux pays, veut comprendre d’où il vient. Ode aux mères persévérantes, à la transmission, à la pulsion de vie qui anime chacun d’entre nous, Tous tes enfants dispersés porte les voix de trois générations tentant de renouer des liens brisés et de trouver leur place dans le monde d’aujourd’hui. Ce premier roman fait preuve d’une sensibilité impressionnante et signe la naissance d’une voix importante.

Pour plus d’informations et commande, cliquez: ICI 

4- Aimable Kubana 

Tu es Tutsi mon fils, Récit ; Ed. Amalthée, 2014

5- Béatrice Uwambaje

LE SILENCE DES COLLINES , RomaN : Une Rwandaise témoin du génocide revient, 23 ans après, sur les lieux du drame. Entourée de son fils survivant et de ses deux enfants métis, elle tente de rétablir la relation avec ceux qui sont désormais les acteurs d’une société transformée. Le personnage-narrateur, un double que regarde l’auteur, observe, se souvient, scrute, analyse. À la fois intime et pudique, son récit oscille entre évocation, litanie, métaphore, passé, présent. Un témoignage sensible et puissant sur ce que peut la littérature après l’irréparable.

Pour plus d’informations et commande, cliquez ICI

6- Valens Kabarari et Elise Delage

Vivant , Paru le 15 mars 2019

 Résumé« Quand le président Habyarimana s’est fait abattre le six avril au soir, nous étions déjà au lit. Ce sont les cris et les chants qui nous ont réveillés le lendemain matin : Ikinani cyahanutse ( L’invincible est tombé !) résonnait dans tout le quartier pour célébrer l’assassinat de celui qui se faisait appeler « Ikinani », l’invincible. Ce matin-là, ma seule envie était de sortir dans la rue pour chanter avec mes camarades. Mais rapidement, à travers les yeux de mon père, j’ai compris qu’il ne fallait pas se réjouir : cette fête-là, je n’y avais pas droit, la nôtre allait bientôt commencer… » Suite

 7- Marie-Ange Rutayisire

Pourquoi ai-je encore peur des chiens ?

Pour plus d’informations, et commande, cliquez: ICI

8-  RWANDA 1994-PAROLES DES RESCAPÉS:  TÉMOIGNAGES DU GÉNOCIDE PERPÉTRÉ CONTRE LES TUTSIS AU RWANDA, paru en juin 2020

« Cela fait plus d’un quart de siècle. À l’occasion de la 26ème commémoration du génocide perpétré contre les Tutsis, dix rescapés se souviennent. Neuf femmes et un homme racontent ce qu’ils ont vécu en 1994 au Rwanda. Cette année-là, certains d’entre eux n’étaient encore que des enfants. Aujourd’hui, ils ont préféré quitter leur pays, car tout leur rappelait l’horreur d’un pays meurtri dans sa chair. Unis dans leur combat, ils sont tous membres de l’association Association Tubeho Family qui a pour objet de permettre aux rescapés vivant en France de sortir de leur isolement social et psychologique, de se souvenir et de se reconstruire. Même si les blessures ont laissé des cicatrices profondes, jour après jour, souffle après souffle, la vie reprend sa place. Les génocidaires n’auront pas le dernier mot ! »

Pour plus d’informations et commande du livre: https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=66225

En Belgique 

1-Félicité Lyamukuru          

L’ouragan a frappé Nyundo, Récit de Félicité Lyamukuru, rescapée du génocide des Tutsi, écrit par Nathalie Caprioli, Editions du Cerisier, Bxls, 2018

 2- Eugénie Mukamugema 

Une vie au Rwanda parmi tant d’autres, Izuba Editions, 2015

 3- Pauline Kayitesi 

Tu leur diras que tu es Hutu ; A 13 ans, une Tutsi au cœur du génocide des Tutsi, GRIP André Versailles Editeur, Bxls, 2011

 4-Ingabire Rutayisire Angélique 

D’un cœur chagriné à une plénitude de joie, Ed l’Oasis, Bruxelles 2017

5- Spéciose Niwemugore 

Pour que tu sachesEd Izuba, Bxls, 2016

En Suisse 

1- Révérien Rurangwa         

Génocidé, Presse de la Renaissance, 2006

2- César Murangira 

Un sachet d’hostie pour cinq, récit d’un rescapé du   génocide des Tutsi commis en 1994 au Rwanda, Les Ed Amalthée, 2016

3- Mathilde Fontanet & Odette Habiyakare 

Sous les étoiles du Rwanda, dialogue de femmes entre génocide et paix, Métropolis, Genève, 2007

En Allemagne

Esther Mujawayo & Souâd Belhaddad           

  • SurVivantes, Rwanda, dix après le génocide,  l’Aube, 2004
  •  La fleur de Stéphanie :  Rwanda entre réconciliation et déni.   Flammarion, 2006

En Autriche

Diogène Nshunguyinka, Rwando-Autrichien 

1- Derrière les  barreaux de ma mémoire, paru le 1er mars 2011

Pour éviter les balles perdues qui pouvaient traverser les grandes fenêtres de notre résidence, située dans l’un des quartiers les plus huppés de

Lire la suite

2- Les lignes de nos mains, paru le 8 juillet 2019

Le titre l’annonce, Les Lignes de nos mainsça nous parle du sort qui frappe, emportant les uns, laissant les autres avec cette question sans réponse : Pourquoi eux ? Et pas moi ?  Le livre est d’ores et déjà disponible, dans la version papier et numérique, sur plusieurs sites internet, notamment sur celui des Éditions Harmattan, qui est son éditeur, et qui permet aux lecteurs de lire, en ligne, les vingt premières pages : ICI

Pour en savoir plus, visitez la page face book de l’auteur Diogène Nshunguyinka : ICI 

 Au Canada

 1- Philibert Muzima   :  Imbibé de leur sang, gravé de leurs noms – Témoignage d’un survivant du génocide des Tutsi du Rwanda, Izuba Editions, 2016

2- Berthe Kayitesi:  Demain ma vie, Enfants chefs de famille dans le Rwanda d’après, Ed Laurence Teper, 2009 (dcd)

 Rwanda 

1- Charles Habonimana 

 MOI, LE DERNIER TUTSI, Date de parution : 21/03/2019

 « Il a suffi d’un mot pour que je devienne une proie, un enfant qu’il faut tuer. »

Il a vu ce que des yeux ne devraient jamais voir. L’extermination des siens.

 Son père et son oncle, assassinés devant lui. Sa mère, ses frères, ses sœurs, jetés vivants dans des fosses pleines d’excréments pour y mourir comme des bêtes. Ses grands-mères, ses tantes, abandonnées sans vie au hasard des fossés.

Il n’a que douze ans, mais il a vu ce que des yeux ne devraient jamais voir.
Charles Habonimana est un survivant.  En avril 1994, lorsque son pays, le Rwanda, bascule dans l’horreur et la folie criminelle, il est condamné. Comme tous les autres Tutsi de Mayunzwe, son village. Comme tous les autres Tutsi du pays.
Ses bourreaux vont en décider autrement et faire de lui le symbole du génocide en marche. Il sera « le dernier Tutsi », celui que l’on tuera lorsque tous les autres, ceux du village, auront été éliminés. Placé sous ce terrible statut de mort en sursis, il voit tomber les siens, les uns après les autres. Hommes, femmes, enfants, vieillards. Peu importe.
Son témoignage revient sur ce qui fut l’une des plus terribles tragédies du siècle passé, en l’inscrivant dans l’Histoire des génocides du XXème siècle. Il se veut aussi un chant d’espérance pour l’avenir de son pays.

 Pour plus d’informations, cliquez ICI  

2- Yolande Mukagasana     

  •  La mort ne veut pas de moi
  • Les blessures du silence,
  • N’aies pas peur de savoir
  • L’ONU et le chagrin d’une négresse, Aviso Edition, 2014

 3- Elise Musomandera 

Le livre d’Elise, Les Belles lettres, 2014

4- Vénuste Kayimahe            

France Rwanda, les coulisses d’un génocide, témoignage d’un rescapé, Dagarno, 2002

5- Hildebrand Karangwa 

Le génocide au centre du Rwanda, une brochure rassemblant des témoignages de quelques rescapés de Kabgayi (le 2 juin 1994)

6- Diogène Bideri 

 « RWANDA, 1994 LA COULEUR D’UN GÉNOCIDE »

 Préface d’Alain David: Dans cet ouvrage, Diogène Bideri retrace le récit familial à travers les témoignages des membres de sa famille qui ont survécu au génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 au Rwanda. La somme des tragédies individuelles, celle de l’auteur, celles des autres victimes, est la couleur du génocide : une visite à l’intérieur du crime des crimes. Pour plus d’informations et commande; cliquez ICI 

 Aux USA 

1- Immaculée Ilibagiza : Left to tell, Discovering God Amidst the Rwandan Holocaust, 2006

2- Consolée Nishimwe 

 Tested to the limit : A genocide Survivor ‘s Story of Pain, Resilience and Hope

3- Frida Umuhoza Gashumba

 Frida : Chosen to die Destined to live