Remise du rapport de la « Commission Duclert » 

Ibuka France prend acte de la remise, ce jour, du rapport préparé par la Commission de recherche sur les archives françaises relatives au Rwanda et au génocide des Tutsi (1990-1994).  La « Commission de recherche sur les archives françaises relatives au Rwanda et au génocide des Tutsi (1990-1994) » a publié ce jour, 26 mars 2021, son rapport conclusif. Ibuka France prend acte de la clôture de ses deux années de travaux.

Ibuka France se réserve désormais la possibilité d’un examen critique approfondi de ce document et d’un droit de réponse au contenu dudit rapport, coordonné par M. Vincent Duclert à la demande expresse de M. le Président Emmanuel Macron.

Nous tenons à réaffirmer l’absence d’implication directe ou indirecte d’Ibuka France, à quelque niveau que ce soit, dans le lancement, le développement et l’élaboration des conclusions de la Commission initiée par les autorités de la République française.

Ibuka France tient enfin à saluer le travail accumulé depuis vingt-sept ans par des chercheurs, journalistes et historiens qui a permis d’établir un savoir solide et circonstancié sur les différents aspects du dernier génocide du XXème siècle.

La recherche historique est une œuvre continue qui ne saurait trouver de point final par la seule décision politique. Ibuka France se tient aux côtés de toutes celles et ceux qui continueront à inscrire et éclairer le génocide contre les Tutsi au Rwanda dans la mémoire collective. C’est un enjeu capital pour la poursuite de nos autres missions, qui sont la justice et le soutien aux rescapés du génocide.

Paris, le 26 Mars 2021.

Shares