Dans le cadre de la 24ème commémoration du génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda

 Ibuka France, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah à Paris,  vous invite à la rencontre de dimanche 24 juin 2018 à 14h30

Lorsque des lignées entières ont disparu avec leur potentiel de dire, leurs savoirs, leur mémoire et leur pouvoir de création, les générations d’après, en particulier celles qui n’ont pas connu le temps d’avant, se trouvent dans la situation de devoir inventer le langage, la signification des mots et la compréhension du monde, de nouvelles modalités de relation aux autres et d’être au monde. Pour y parvenir, elles ont besoin de rencontrer des personnes qui possèdent la mémoire d’avant et qui peuvent fournir les fragments nécessaires à la fabrication du fil de la continuité humaine.

En présence d’Antoine Mugesera, écrivainThérèse Rosenberger, témoin, et des anciens enfants rescapés Félicité Lyamukuru, écrivaineCédric Manzi Ndagijimana et Franck Kamali.

Animée par Marcel Kabanda, président d’Ibuka France, Régine Waintrater, psychanalyste, et Amélie Mutarabayire Schafer, psychothérapeute

Entrée libre sur réservation, en cliquant ICI