Accueil

Invitation à la 21ème Commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda

Ibuka France, en partenariat avec la Mairie de Paris et la Mairie du 20ème, a le plaisir de vous inviter aux cérémonies qui marqueront la 21ème commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda le 7 Avril 2015

Un message d'invitation du Président d'Ibuka France , Marcel Kabanda, est ci-joint 

Au Programme provisoire 

  • 14h30cérémonie de dépôt de gerbes de fleurs sur la stèle au Père Lachaise. Elle sera présidée par Ibuka France, la Mairie de Paris et la Mairie du 20ème  arrondissement.

La ponctualité est hautement recommandée 

Adresse : entrée 71, rue des Rondeaux, 88ème Division, allée des Fédérés, M° Gambetta

  • 15h00: Cérémonie d'hommage officiel dans les salons d'honneur de la Mairie du 20ème  arrondissement
  • 16h00:  Partage d'un verre de l'amitié dans les mêmes lieux
  • 17h00: Départ pour la veillée 
  • de 19h30 à 5h00 du matin : veillée commémorative au siège de Médecins du Monde : un recueillement animé par des chants du souvenir et témoignages
Adresse : 62, rue Marcadet 75018, M° Marcadet Poissonniers (L4 ou L12)
Le programme complet vous sera communiqué ultérieurement

Nous comptons sur votre présence pour rendre hommage aux victimes.
 

Retour sur l'émission de France 2 sur le génocide des Tutsi

Ibuka France avait protesté contre les propos tenus par M. Thévenot le 31 janvier dernier par une lettre du 6 février 2015 au Directeur de France 2 et au Médiateur de l’information de France 2. Ce dernier, par son assistante, a répondu par e-mail, Mardi le 10 février :

« Le médiateur de l’information de France 2 nous a relayé votre courrier relatif à l’émission « Télématin » diffusée le 31 janvier dernier sur France 2.

Vous réagissez suite à la séquence présentée par Damien Thévenot autour d’un ouvrage de Paris-Match et l’évocation du génocide rwandais.

Suite à nos récents échanges avec l’intéressé, le chroniqueur évoque « une erreur totalement involontaire qui a été commise. Elle sera réparée en direct ce mardi 10 février vers 8h45 dans « Télématin » par une rectification et des excuses. »

Ce qui s’est effectivement passé ce jour, comme en atteste le lien suivant vers « Pluzz » qui propose les programmes en rediffusion 7 jours durant après diffusion à l’antenne : http://pluzz.francetv.fr/videos/telematin.html

Nous espérons avoir apaisé votre vif émoi et vous remercions de votre attention »

 
 

Journée de la mémoire des génocides et la 70ème commémoration de la libération d'Auschwitz

 Ce 27 janvier 2015, la Journée internationale de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité et à l’occasion de la 70ème  commémoration de la libération d’Auschwitz, des délégations d’Ibuka France ont déposé des bouquets des fleurs autour des monuments commémoratifs déjà en place en France en hommage aux victimes de génocide des Tutsi (Cluny, Dieulefit, Bègles, Chalette, Toulouse et Paris)



.

 

A vos agendas

Cet agenda sera mis à jour au fil de l'eau:
  • 7 mars: Participation à la journée Anti Coloniale à Chalette par la Cellule de Chalette
  • 19 mars: Intervention au Forum Citoyenneté à Paul Eluard par la Cellule de Chalette
  • 7 avril 2015, 21èmecommémoration du génocide des Tutsi à Paris : rasemblement autour de la stèle commémorative au Père Lachaise suivi d'une cérémonie d'hommage officiel dans les salons d'honneur de la Mairie du 20ème  arrondissement,  d'une veillée toute la nuit au siège des Médecins du Monde  
  • le 7 avril à Chalette : un moment de recueillement au Monument commémoratif inauguré le 17 mai 2014
  • le 7 avril à Lyon: rassemblement au mémorial lyonnais du génocide des Arméniens et tous les génocides à Bellecour. Programme complet
  • le 7 avril à Bordeaux par l'association Cauri:
    • à 11h : rassemblement sur le pont de pierre à Bordeaux et cérémonie de jets de fleurs sur la Garonne.
    • à 18h : rassemblement dans le parc de la chapelle de Mussonville 
  • du 13 au 17 avril : semaine de la mémoire à Nice sur le thème "Semer quelques graines pour qu'ils deviennent des citoyens actifs"
  • A Nantes: le 18 avril (programme à venir)
  • 25 avril, journée de commémoration à, Mulhouse
  • du 16/17 mai à Chalette :
    • 16 mai: Colloque à la Maison de quartier de la Pontonnerie, sur le thème: "La Mémoire des rescapés et des témoins"
    • 17 mai: dépôt de gerbe au pied du Monument, à Chalette, et pique-nique convivial au Lac de Chalette
  • le 28 mai: journée de réflexions culturelles plurielles:Regards croisés artistes / journalistes / chercheurs / militants organisée par la compagnie UZ et coutume

  • 5 et 6 juin: Participation à la Fête de Chalette
  • dimanche le 14 juin au le Mémorial de la Shoah : Projection de trois films en présence de leurs réalisateurs :
    • Le jour où Dieu est parti en voyage de Philippe Van Leeuw , une fiction sur le génocide des Tutsi
    • Mémoires partagées", d'Ygal Egry, travail de mémoire au Rwanda, 
    • Les dames de la colline, un film de Chloé-Henry Biabaud sur la reconstruction des rescapés
  • 4 et 5 juillet: Participation à la Fête de L'Europe à Amilly
  • 21 septembre, inauguration d'une stèle à Dijon. Elle est sera précédée par une conférence à l'université de Bourgogne : date non encore déterminée

 

 

 

Paroles mensongères de France 2

Ibuka France proteste par une lettre contre des paroles mensongères prononcées le 31 janvier dernier sur la chaîne dans le programme de Télé Matin; Vous trouverez ci-dessous l'intégralité de la lettre du Président d'Ibuka France 

Monsieur le Directeur,

L’Association Ibuka France, dont l’objet est de perpétuer la mémoire des victimes du génocide commis contre les Tutsi au Rwanda en 1994, proteste contre des paroles mensongères prononcées le 31 janvier 2015 sur votre chaîne dans le programme de Télé Matin. Dans cette émission, le journaliste, Damien Thevenot interroge le Directeur de Paris Match sur le livre  « Le choc des photos » publié par ce Magazine.

La séquence visée est brève et concise. Le journaliste Damien Thevenot tourne les pages de la publication, marque un arrêt sur une image puis lance à son invité : « Autre photo choc 94, le génocide des Hutu par les Tutsi ». Et enfin cette question : « Cette photo, pourquoi vous l’avez choisie ? »

Olivier Royant : « (...) 94 (…) se passe cet incroyable événement sous les yeux de la communauté internationale, le génocide rwandais où la communauté hutu va être entièrement massacrée par les Tutsi. Et là, les photographes vont s’installer au Zaïre, là où ont émigré les Hutu, la communauté hutu. Ils sont installés dans les camps de réfugiés. Et les Zaïrois vont leur demander de regagner leur pays. Et là (…) on va assister à une scène absolument extraordinaire, on croirait un cortège absolument biblique des Hutu qui regagnent leur pays avec les seules possessions qu’ils ont réussi à garder, qu’ils portent sur la tête et on a ce grand cortège qui a été immortalisé par notre photographe Benoît Gysembergh qui se trouvait là. »

En quelques secondes, deux mensonges sont proférés. La profusion des superlatifs en accentue l’énormité.  Le premier consiste à utiliser un cliché de 1996 pour représenter un génocide commis deux ans plus tôt. L’auteur du cliché n’est plus de ce monde. Mais nous ne pouvons le soupçonner d’avoir voulu combler l’absence des photos du génocide des Tutsi par le cliché d’un cortège de réfugiés hutu au milieu duquel nombre de coupables évoluaient aux côtés de civiles innocents. Le respect que nous devons à la mémoire du gentleman reporter recommande de ne pas utiliser son travail à des fins de manipulation. Le second mensonge est plus terrible : le journaliste et son invité affirment sans sourciller que les Hutu ont été entièrement massacrés par les Tutsi en 1994.

 

Page 1 sur 12