Accueil
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.

Projections de films documentaires de Jacqueline Kalimunda

Dans le cadre du mois du film documentaire, le Mémorial de la Shoah présente deux films documentaires de Jacqueline Kalimunda le dimanche 26 novembre 2017

  • à 14h00:  « Floris » de Jacqueline Kalimunda 

Résumé: Floris est le dernier magasin de fleurs à Kigali. Depuis 15 ans, les habitants de toute la ville y viennent pour organiser un mariage ou fleurir un enterrement, un mémorial. De la Saint-Valentin à la saison des mariages, en passant par la période de deuil au mois d’avril, Donatille, la propriétaire, accueille ses clients avec entrain et générosité, aidée en cela par une équipe de jeunes employés qui appartiennent tous à une génération qui n’a pas connu le génocide. Floris est une histoire d’amour et de survie dans un pays qui oscille entre le poids d’un passé traumatisant et l’appel à la vie. 

Pour plus d'informations et réservation (entrée libre) , cliquez ICI 

  • à 15h30: « De l’amour au Rwanda » de Jacqueline Kalimunda 

Résumé:

Dans l’effervescence de la reconstruction, parce qu’ils ont besoin d’aller de l’avant, les Rwandais cherchent l’amour. Pour cela, la nouvelle génération utilise les réseaux sociaux et les sites de rencontres. Mais cette nouvelle génération doit aussi vivre avec les conséquences du génocide, même si nombreux sont ceux qui ne l’ont pas vécu. En empruntant aux codes du site de rencontre De l’amour au Rwanda est une websérie romantique qui parle de célibataires, de couples et de familles.

Pour plus d'informations et réservation (entrée libre) , cliquez ICI 

 

Assemblée Générale ordinaire d'Ibuka France

Votre association, Ibuka France, tiendra son Assemblée Générale annuelle ordinaire

  • à Lyon : le 16 décembre 2017 à 15h00

le lieu ainsi que l'ordre du jour vous seront communiqués ultérieuremen

  • à Chalette : le 21  janvier 2017

L'heure, le lieu ainsi que l'ordre du jour vous seront communiqués ultérieurement

  • à Paris:  le 10 Février 2018

L'heure, le lieu ainsi que l'ordre du jour vous seront communiqués ultérieurement

Merci de le noter dans votre agenda 

Par ailleurs, pour le bon déroulement des activités de votre association, nous vous demandons, à l’occasion de cette Assemblée générale annuelle, de vous acquitter, si vous ne l’avez pas encore fait, de votre cotisation de l’année 2017 et d’en faire autant pour 2018 d’un montant de 20€ par chèque à l’ordre d’Ibuka France et l'envoyer à l’adresse : Maison des Associations, 23 rue Greneta, 75002 Paris

Nous comptons sur votre présence et soutien

 

Expo sur "Les cent jours du génocide des Tutsi au Rwanda"en Belgique

Ibuka Belgique et la Ville d'Ath vous invitent à l'exposition "Les cent jours du génocide des Tutsi au Rwanda" du 10 au 30 novembre 2017 à l'Hôtel de Ville (Grand-Place)

Pour plus d'informations et réservation, vous trouverez ci-joint le carton d'invitation, ICI,  ainsi que l'affiche, ICI 

Nous comptons sur votre présence

 

2ème édition de la semaine parisienne de lutte contre les discriminations du 9 au 16 décembre 2017

Le samedi 9 décembre, Ibuka France participe à la 2ème édition de la semaine parisienne de lutte contre les discriminations du 9 au 16 décembre 2017 organisée par la Mairie de Paris par une projection d'un film intitulé "A mots couverts" de Violaine Baraduc et Alexandre Westphal dans la salle de la Mairie du 2ème (8 rue de la Banque) en présence des réalisateurs, de 18 à 22h00 

Résumé du documentaire: Dans l’enceinte de la Prison Centrale de Kigali, huit femmes incarcérées témoignent. Vingt ans après le génocide perpétré contre les Tutsi rwandais, Immaculée et ses codétenues racontent leur participation aux violences, retracent leur itinéraire meurtrier et se confient. A l’extérieur, le fils qu’Immaculée a eu avec un Tutsi occupe une place impossible entre bourreaux et victimes. Par des échanges de messages filmés, le jeune adulte et la détenue se jaugent, se redécouvrent. Les images du Rwanda d’aujourd’hui sont investies par les souvenirs des personnages. A travers eux s'écrit l'histoire du génocide, au cours duquel des « femmes ordinaires » ont rejoint les rangs des tueurs.
 

Agenda: Programme d'activités 2017: mis à jour au fur et à mesure

A Paris

Janvier 2017

  • le 19 janvier: intervention d’Ibuka France auprès de deux classes de 3ème du Collège de Fougères à 40 Km de Rennes. Ces élèves ont pour objectif de monter un projet dans le cadre de la journée de commémoration des génocides qui aura lieu le 27 janvier. Ils devront présenter leur production auprès du recteur de l'académie.
  • le 26 janvier à l’UNESCO à Paris: Ibuka France participe au Campus UNESCO sur le thème : «Déconstruire les discours de haine», dans le cadre de la Journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste. En effet, l’UNESCO propose régulièrement des CAMPUS destinés aux collégiens et lycéens sur les grandes problématiques contemporaines que porte l’Organisation. Chaque Campus UNESCO permet à quelques 200 jeunes de rencontrer et de dialoguer avec 3 experts (UNESCO, ONG, chercheurs, historiens) pendant près de 2 heures.
  •  le 27 janvier: la journée internationale de la mémoire des génocides et la prévention des crimes contre l’humanité : Ibuka France participe au colloque organisé par l'Université de Bourgogne en marge de l’inauguration par la Mairie de Dijon d’un espace en hommage aux victimes de la guerre, des crimes contre l’humanité et des génocides. 
  •  le 28 au 29 janvier: Ibuka France organise une rencontre des rescapés à Nantes venant de Rennes, Nantes, Niort et environs pour leur permettre de sortir de l’isolement pour un certain nombre d’entre eux, faire connaissance et échanger sur les difficultés que peuvent rencontrer celles et ceux qui ont traversé la vallée de la haine et l’épreuve du génocide des Tutsi au Rwanda en 1994
  • le 30 janvier : Ibuka France participe à la journée de commémoration des génocides (Shoah, Cambodge et Rwanda) organisée par le centre ORT France (Education et Formation) au Collège - Lycée ORT à Villiers le Bel.

Février 2017 

  • le 2 février: réunion avec la direction de MdM sur notre partenariat et le programme de soutien psychologique aux rescapés 
  • le 18 février : Assemblée générale d’Ibuka France à Paris 

Mars 2017

  • le 5 mars : un colloque sur les génocides  est organisé par une association juive « Le B’nai B’rith Ben Yehuda » France à la Mairie du 3ème. Ibuka France y participe. Programme ci-joint, ICI
  • le 11 mars : Rencontres de Marseille du 9 au 12 mars sur la « propagande et enrôlement : outils de guerre » organisée par l’académie : au lycée Victor Hugo, Marcel Kabanda animera une conférence débat sur le thème : « Postures face à la propagande» : approche du thème au vu de la situation au Rwanda 
  • du 18 au 26 mars,Ibuka France participe à la semaine parisienne de lutte contre le racisme et l'antisémitisme organisée par la Mairie de Paris. 

     Au programme: 

    • le 23 mars à 20h: une projection d'un film sur les justes « Au nom du Père, de tous, du ciel, de Marie Violaine Brincard», ceux qui, au péril de leur vie, ont sauvé les Tutsi menacés de mort. Belle illustration du refus de la discrimination. Adresse: Salle d'expositions (Mairie du 2ème)  au 8, rue de la Banque 75002 Paris
    • le 24 mars à 19h30: un spectacle culturel : danse rwandaise. Promouvoir la découverte des autres cultures est un élément constitutif du combat pour la compréhension mutuelle et contre le racisme et les discriminations que génère le déni de l'autre. Adresse:  Salle Jean Dame au 17,  Rue Léopold Bellan 75002 Paris; Métro : Sentier
  • du 27 au 31 mars:Ibuka France participe à la troisième édition de la Semaine de la Mémoire, de l’Engagement, de la citoyenneté et de la Solidarité Internationale sur le thème "Semer quelques graines pour qu'ils deviennent des citoyens actifs" organisée par le Lycée Polyvalent Régional Thierry Maulnier à Nice.  

Avril 2017

  • le 5 avril: dans le cadre du partenariat avec l'Université Populaire du Centre Medem, Ibuka France participe à une conférence sur le thème "Histoire du racisme interne" 
  • le 7 avril : thème de l’année : «Trauma et reconstruction : prise en charge psychologique et sociale des rescapés du génocide des Tutsi" 

Programme proposé

    • 14h : rassemblement public au Jardin de la Mémoire (Parc de Choisy) 
    • 16h : dépôt d’une gerbe de fleurs au Père Lachaise 
    •  19h : jusqu’au matin : veillée (chants de deuil, photos accrochées, témoignages, mots d’amitié et sympathie des invités associatifs, etc ) au siège de Médecins du Monde.
  • Les 20 et 28 avril: interventions à Saint Didier (Villiers le Bel 95) auprès des élèves de 3ème: une journée sur les génocides sur les 3 grands génocides du XXème siècle organisée par l’Ecole: réfléchir à travers les différentes interventions sur les mécanismes qui ont pu être mis en place pour arriver au génocide... Dans ce cadre, l'intervention de témoins permet de donner corps et chair à l'Histoire.
    • le 20 avril après-midi sur le site d'Arnouville 
    • le 28 avril sur le site de Villiers le Bel 

Juin 2017 

  •  le 4 juin: Dans le cadre de la 23ème commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, un colloque est co-organisé avec le Mémorial de la Shoah en hommage de Naasson Munyandamutsa pour son engagement sur « la prise en charge psychologique et sociale des rescapés du génocide des Tutsi" : 
    • 14h : Cahiers de Mémoire : En présence d’Annonciatia Mukamugema, rescapée et auteure du Cahier de mémoire, Ce jour qui n’en finissait pas, des directrices de l’ouvrage Florence Prudhomme et Michelle Muller, et de Marie-Odile Godard, maître de conférences, université d’Amiens. 
    • * Projection de Kwibuka de Michelle Muller (France, documentaire, 40 mn, Rwanda Avenir, 2017) 
    • 16h : Hommage à Naasson Munyandamutsa : En présence de Sophie Musabeyezu, rescapée, psychologue, Jeanne Allaire, rescapée, Amélie Schafer, psychothérapeute, Marie- Odile Godard et Frédéric Jacquet, vice-président de Médecins du Monde. Animée par Marcel Kabanda, président d’Ibuka France. 
    • * Lecture de textes Naasson Munyandamutsa

Juillet 2017

Le dimanche 16 juillet 2017, à l’occasion de la commémoration de la rafle du Veld ’Hiv, Ibuka France participe à l’inauguration d’une stèle en hommage aux victimes des génocides perpétrés en Arménie, en Europe et au Rwanda, organisée par la ville de Garges-lès-Gonesse.

Forte de ses diversités et unie par le « Vivre Ensemble », la Ville souhaite témoigner de son attachement à un monde de paix et exprimer sa volonté d’agir contre les maux dont souffre le monde aujourd’hui, en édifiant un ouvrage dédié à la mémoire des peuples persécutés.

Septembre

• le 21 septembre : Ibuka France est présente au CAMPUS UNESCO : Agir pour la paix: Journée internationale de la paix : apprendre à vivre ensemble, la culture de la paix, et réponses aux crises devant 400 collégiens

Octobre

• du 2 au 4 octobre:  Ibuka France participe au « Colloque : Génocides, crimes de masse et violences extrêmes. Recherche, enseignement, engagements scientifiques » organisé par la Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse, avec le Centre national de la recherche scientifique, l’Ecole des hautes études en sciences sociales (PSL), le CESPRA, l’Institut historique allemand, le Rectorat de Paris Chancellerie des Universités, Sciences Po, l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. •

Novembre

  • Le 9 novembre, Ibuka France s'associe à Mémorial 98 et au Colllectif VAN , en mémoire de la Nuit de Cristal contre les fascismes organisée par le Mémorial 98 à Paris dès 19h. Pour plus d'informations, cliquez ICI
  • Dans le domaine de l'éducation, le 24 novembre, Ibuka France intervient au lycée Hélène Boucher, au 75,  cours de Vincennes, Paris 20ème par un témoignage d’un rescapé avec les terminales sur génocide des Tutsi.

Décembre

 le samedi 9 décembre, Ibuka France participe à la 2ème édition de la semaine parisienne de lutte contre les discriminations du 9 au 16 décembre 2017 organisée par la Mairie de Paris par une projection d'un film intitulé "A mots couverts" de Violaine Baraduc et Alexandre Westphal dans la salle de la Mairie du 2ème en présence des réalisateurs

 

Page 1 sur 26