Accueil

Assemblée Générale annuelle d'Ibuka France

 Votre Association Ibuka France vous invite à participer à son Assemblée Générale ordinaire,

 Samedi le 24 Janvier 2015

de 14h00  à 18h00  (Horaire impératif)

4 rue Titon Paris 11ème

Métro Faidherbe Chaligny

Ordre du jour (à imprimer), cliquez ici 

  • Présentation du rapport moral et financier
  • Activités prévues en 2015 et perspectives
  • Questions diverses

 Dans l’intérêt de notre association, pour la renforcer et la faire évoluer, nous vous demandons, à l’occasion de cette Assemblée générale annuelle:

  • de vous acquitter, si vous ne l’avez pas encore fait, de votre cotisation de l’année 2014 et d’en faire autant pour 2015 d’un montant de 20 Euros. Mais au regard des charges liées à la 20ème  commémoration, les dons en plus des cotisations sont bienvenus
  • de faire des propositions en termes d’organisation, de fonctionnement et d’activités. Dans l’idéal, ces propositions dans ce sens devraient nous parvenir plus tard, quinze jours avant l’Assemblée Générale, soit le 9 janvier 2015.

 Venez nombreux pour soutenir votre association 

Marcel Kabanda, Président 

 

Théâtre "TUTSI" par Ibuka Rhône-Alpes

Dans le cadre du FITA Rhône-Alpes 2014, organisé par la Cie Ophélia Théâtre, Association Epi d’or, Direction Laurent Poncelet, une pièce de théâtre "Tutsi" , se jouera ce dimanche 23 novembre 2014 à Grenoble par Ibuka Rhône-Alpes, Cellule locale d'Ibuka France

Un théâtre, mais, "une parole simplement des rescapés par les rescapés" du génocide des Tutsi 

Pour plus d'informations, veuillez cliquer ici
un site régional, http://nipora.com/grenoble-tutsi-par-ibuka-rhone-alpes-cie-passeurs-de/42673 en parle aussi 

Nous vous attendons nombreux

 

Concert de solidarité le 6 décembre 2014

Vous êtes conviés à une soirée culturelle exceptionnelle qui aura lieu samedi 6 décembre prochain en solidarité avec des Veuves de l’association AVEGA au Rwanda.

Cette soirée de solidarité, en partenariat avec l’association IBUKA - France, est une initiative de Immaculée Rangira - Rahamatali,  auteure de Iwacu ku kabeza, dix-sept belles chansons pour le souvenir, la mémoire, l’amour de la vie. Autour de la chanson, du slam, de la danse et de la percussion des tambours, une belle diversité d’artistes sera réunie : Cécile KAYIREBWA,  Julienne KAYIGANWA, Gaël FAYE, Ben KAYIRANGA, Afsana RAHAMATALI et Chicko, Charles UWIZIHIWE, Keshow Band, Ballet de danseuses, danseurs et tambourinaires de l’ensemble MPORE.

Nous souhaitons vous accueillir nombreuses et nombreux à cette soirée exceptionnelle.

Samedi 6 décembre 2014 à 20h00 précises

Salle de spectacle du nouveau lieu parisien de la Halle Pajol

20, Esplanade Nathalie SARRAUTE, Paris 18 ème

Métro - Marx Dormoy ou  La Chapelle.

 Participation pour la soirée de solidarité :

  • 10 euros pour les enfants et les Etudiant(e)s 
  • 20 euros pour les Adultes
  • 30 euros et plus pour la solidarité avec des Veuves de AVEGA.

Contacts et réservation:

  • Hakim. Tel. : 06.13.73.03.75
  • Bianca. Tel. : 06.59.32.16.94
 

Colloque international : Rwanda, 20 ans après: Le génocide des Tutsi et la situation des survivants

A l’occasion du XXème Anniversaire commémoratif dugénocide des Tutsi du Rwanda en 1994, Ibuka Rhône-Alpes, groupe régional d’Ibuka France, organise et vous convie à un colloque international : « Rwanda, 20 ans après: le génocide des Tutsi et la situation des survivants"

le 10 décembre 2014 de 9h à 18h30

Lieu: Université Catholique de Lyon 

Site de Carnot – 23, Place Carnot, Amphithéâtre D201

Le programme de la journée est ci-joint


 

Retour sur l'inauguration du monument en hommage aux victimes du génocide des Tutsi à Paris

Paris rend hommage aux victimes du génocide des Tutsi du Rwanda

En ce jour du 31 octobre 2014, Ibuka France et la Mairie de Paris ont écrit une page d’Histoire du génocide des Tutsi du Rwanda dans la capitale française : l’inauguration d’une stèle en mémoire des victimes du génocide à l’intérieur du célèbre cimetière du Père Lachaise. Erigée dans le XXème arrondissement de Paris, cette stèle se trouve à l’une des entrées principales du cimetière, non loin du Mur des Fédérés, à l’ombre de grands arbres, dans l’allée qui mène aux monuments des camps de destruction des Juifs et des victimes de la guerre d’Algérie. Le cimetière du Père Lachaise, classé monument historique, reçoit chaque année la visite de trois millions et demi du monde entier. Tous ces gens ont maintenant un endroit à Paris où ils peuvent se recueillir et avoir une pensée pour les victimes du génocide contre les Tutsi du Rwanda. L’érection de cette stèle à Paris est un aboutissement qui a pris du temps pour voir le jour. En effet, le projet d’un monument dans la capitale française a commencé il y a plus de quatre ans. Les obstacles étaient nombreux. Certains venaient même de quelques rwandais qui s’interrogent encore aujourd’hui sur la nécessité d’ériger des monuments mémoriaux à des milliers de kilomètres du lieu où le génocide fut commis. Ils n’ont pas encore compris que le génocide des Tutsi n’est pas seulement une affaire rwandaise, mais au contraire, une affaire de toute l’Humanité. C’est aussi une affaire franco-rwandaise par des liens historiques qui lient nos deux pays. D’autres obstacles venaient des milieux qui s’opposent à tout ce qui vient du Rwanda pour des raisons toujours incompréhensibles.

 

Page 1 sur 10