NOS ACTIONS

commémorations

Les Nations Unies ont décrété le 7 avril, journée internationale de la commémoration du génocide commis contre Tutsi. Les évènements annuels sont un moyen de lutte contre l’oubli et permettent de préserver la mémoire des victimes du génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda en 1994. Tous les ans, Ibuka France s’engage à célébrer ce triste anniversaire à travers des témoignages, à se réunir pour se recueillir ensemble. 

 

Communiqué de Presse d’Ibuka France et ses programmes de commémorations 2016

La Mairie de Paris rend hommage aux victimes du génocide des Tutsi du Rwanda en dédiant à leur mémoire un espace vert. Situé dans le Parc de Choisy (Paris XIII), cet espace sera inauguré (à 10 h 45) le 7 avril 2016, date anniversaire de ce génocide. Vous êtes tous conviés à ce moment d’humanité pour dire non à tout extrémisme meurtrier.. A ce jour, à la demande de l’association Ibuka France, des autres associations de rescapés et/ou amies des rescapés, sept lieux de mémoire du génocide des Tutsi ont été créés en France [Cluny (71), Dieulefit (26), Bègles (33), Toulouse (31), Chalette-sur-Loing (45) et deux à Paris (75)]. Le silence des témoins a couvert le génocide. Le prolonger fait le lit du négationnisme. Ceux qui le font participent, sciemment ou non à leur insu, à la réalisation du rêve d’effacement qui, pendant le génocide, animait les meurtriers. Aussi, au nom des victimes et des rescapés, Ibuka France remercie les élus qui, par ce geste de reconnaissance du crime et d’inscription de sa mémoire dans l’espace public, redonnent l’espérance aux rescapés en rompant leur isolement, effectuent un travail d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité humaine.

Ce que nous souhaitons: que le haut sommet de l’Etat entende ce message qui émane du peuple français, prenant en compte le mouvement et l’amplifiant par une parole publique claire qui ne soit ni polémique ni réponse à polémique, fasse la transparence totale sur les sources de manière à promouvoir la recherche historique sur le génocide des Tutsi, adopte des dispositions juridiques réprimant la négation du génocide des Tutsi ainsi que des mesures d’appui aux parties civiles qui aujourd’hui supportent seules le fardeau financier lié à l’instruction de dossiers de rwandais que la France a accueillis sur son sol, mais que leurs compatriotes accusent d’actes de génocide ou de complicité dans le génocide.

Fait à Paris, le 5 avril 2016

Nos progammes en France

  1. A Paris, en deux temps forts:
    • Inauguration du Jardin de la Mémoire dédié aux victimes du génocide des Tutsi co-organisée par la Mairie de Paris et Ibuka France; voici le programme de la matinée par la Mairie de Paris

Quelques vidéos au jardin de la mémoire :

      • Discours de Marcel Kabanda, ICI
      • Témoignage de Jeanne Allaire, ICI
      • Discours de la Maire de Paris, ICI
      • Témoignage de soutien des élèves de l’école Vicq d’Azir: ICI
    • Une veillée commémorative dont le programme est 
    • ci-jointQuelques vidéos à la veillée :
      • Lecture d’un extrait du livre d’Adélaïde par Espérance Patureau, ICI
      • Chant de reccueillement arménien, ICI
      • Témoignage d’Aimable Kubana, rescapé du génocide des Tutsi, ICI

2. A Nantes : ci-joint le programme 

3. A Rennes, ci-joint le programme 

4. A Toulouse, ci-joint le programme

5. A Strasbourg, ci-joint le programme

6. A Bordeaux, ci-joint le programme

Nos programmes des commémorations en France :

  • à Paris, ICI
  •  à Bordeaux-Bègles, ICI 
  • à Dieulefit, ICI
  • à Rennes, ICI
  •  à Nantes, ICI
  •  à Toulouse, ICI