Invitation à l’assemblée générale du 08 Février 2020

L’assemblée générale annuelle ordinaire de votre association se tiendra le Samedi 08 Février 2020 de 14h à 18h00 . Vous êtes cordialement invité-e

Lieu : 

5 Bis, rue du Louvre 

75001 Paris

L’ordre du jour : 

1- Présentation du Rapport moral, d’activités et Financier 

2- Vote des rapports 

3- Perspectives de l’association 

4- Questions diverses

5- Renouvellement du Conseil d’Administration (CA) et du Bureau 

Rappels

1- Le CA et le bureau actuels arrivent au terme de leur mandat. Leur renouvellement est un signe de l’engagement de chacun et un gage de la pérennité de notre association. C’est donc une AG ordinaire à caractère exceptionnel.

2- Pour le bon déroulement des activités de votre association, nous vous demandons, à l’occasion de cette Assemblée générale annuelle, de vous acquitter, si vous ne l’avez pas encore fait, de votre cotisation de l’année 2019 et d’en faire autant pour 2020 d’un montant de 20 Euros par chèque à l’ordre d’Ibuka France et l’envoyer à l’adresse : Maison des Associations, 23, rue Greneta, 75002 PARIS 

ou le faire en ligne sur notre site sécurisé, https://www.ibuka-france.org/je-fais-un-don/

N comptons sur votre présence et soutien

e-mail : contact@ibuka-france.org

Assemblée générale de la Cellule d’Ibuka à Chalette

Notre Assemblée Générale aura lieu le dimanche 26 janvier 2020 14h à la Maison des Associations de Chalette :

l’ordre du jour sera le suivant :

présentation et vote du rapport moral, du rapport d’activités et des projets à venir, et du rapport financier

informations diverses

questions et échanges

Nous clôturerons cette réunion par un moment de partage autour d’une galette.

Assemblée générale d’Ibuka Rhône-Alpes

La Cellule locale d’Ibuka France, Ibuka Rhône-Alpes tient son Assemblée générale annuelle le samedi 25 janvier 2020 de 15h00 à 17h30

Adresse: Chez Locaux Motiv’ au 10 bis rue Jangot 69007 Lyon (Métro D arrêt Guillotière ou Saxe Gambetta et tram T1 arrêt Guillotière ou St André).

Ordre du jour:

  • Présentation des rapports moral, d’activités et financier 2019
  • Vote des rapports 
  • Élection du nouveau conseil d’administration et du bureau 
  • Projets et perspectives d’avenir 

N.B. Merci de penser à votre adhésion pour 2020 par chèque, espèces ou virement (IBAN: 30002  01036  0000099069X  07)

Nous vous souhaitons en avance nos meilleurs vœux à vous et tous ceux qui vous sont chers.

Indignation et stupéfaction d’Ibuka France

Ibuka France a écrit une lettre à la Présidente Directrice Générale aux Éditions Larousse pour réagir au contenu du dictionnaire Larousse Junior 2020 .

Notre association est stupéfaite et scandalisée de découvrir l’article publié sur le Rwanda dans l’édition LAROUSSE Junior 2020. Selon votre ouvrage, ce pays aurait donc été dévasté par « la guerre civile entre les deux peuples qui l’habitent, les Hutu et les Tutsi ». 

Vingt-cinq ans après, vous ne pouvez pas ignorer qu’il s’agit d’un génocide. Plusieurs livres et articles ont été publiés à ce sujet. Des procès ont été tenus et des condamnations ont été prononcées. Un arrêt de 2006 du Tribunal pénal international qui siégeait à Arusha en Tanzanie, l’a consacré comme un fait de notoriété publique [V. notamment l’affaire n° ICTR-98-44-AR73(C)].

En outre, depuis le décret n° 2019-435 du 13 mai 2019 « relatif à la commémoration annuelle du génocide des Tutsi », le génocide perpétré contre les Tutsi est entré dans la mémoire collective française et fait désormais partie des programmes d’enseignement. 

A l’heure où il apparaît essentiel d’éduquer les jeunes à honorer la mémoire des victimes, pour les sensibiliser sur des valeurs de tolérance et le mieux vivre ensemble en paix, votre contribution sur le Rwanda est un contre-témoignage car elle prêche la banalisation d’un génocide. 

Comment expliquer alors cet article ? Une incapacité à distinguer « guerre civile » et « génocide » ? Un parti pris négationniste ou un déficit d’information et de connaissances sur l’événement majeur de la fin du XXème siècle ? Est-ce parce que c’est l’Afrique, ce continent où tous les chats sont noirs et dont il serait permis de parler sans chercher vraiment à le connaître ?

Nous exigeons des mesures appropriées pour réparer cette offense à la mémoire des victimes et stopper ce qui ressemble très fort à une tentative d’intoxication de la jeunesse.

Je vous remercie pour votre attention. 

Marcel KABANDA, Président d’Ibuka France

Voeux du Président d’Ibuka France, 31 décembre 2019

Chers amis,

Comme les pages d’un cahier, les années se suivent. Néanmoins, elles ne se ressemblent. Il faut lire le texte de chaque page, surtout si l’on ne veut pas se tromper en écrivant la nouvelle. Les clefs sont sur la page précédente.  

Sur la page numéro 2019, chacun pourra trouver des moments de bonheur et des moments de tristesse, des actions dont il peut être légitimement fier et celles dont on peut penser qu’il n’a pas été à la hauteur des attentes, des instants d’égarements et de doute profond mais aussi des périodes exaltées et d’espérance folle. Ce n’est pas nécessaire de s’atteler à trier au risque d’ajouter au stress des grèves l’épreuve de l’introspection. Laissons-nous aller là où voudront les bulles bien nous conduire. Puis demain, lorsque l’horloge du cerveau aura été remis à l’heure d’hiver, nous redirons à Ildephonse notre engagement à la disponibilité et nous informerons Jessica qu’elle ne se retrouvera plus jamais seule devant les lycéens du 19ème arrondissement de Paris !

A tous je dis merci pour le travail accompli cette année. Du fait des activités marquant la 25èmecommémoration du génocide des Tutsi, j’ai le sentiment qu’elle a été plus longue que les autres. Sans la participation de toutes et de tous, nous aurions été la risée du monde, sans parler des foudres que les victimes auraient déclenchées sur nos têtes depuis le firmament qu’elles habitent. Le boulot n’est pas fini. Mais nous avons maintenant l’expérience et savons comment faire.

Dans la maturation de l’humus que chaque geste, même le plus mal à droit a déposé en nous, l’arbre de la mémoire s’est enraciné et croît. Si un jour vous avez des doutes, si un jour le pessimisme de l’intelligence vous assaille, essayez l’optimisme de la volonté. Nous ne sommes pas condamnés à cette extrémité. Il suffit de nous souvenir que nous sommes responsables les uns des autres. 

A vous et à vos familles, je fais le vœu d’une année 2020 pleine de bonne santé et de réussite… et un réveillon bien illuminé !

Marcel Kabanda

Président d’Ibuka France